Trois Gourmands.fr

 

    Accueil      Les Trois Gourmands      Les Gourmands "Qualité/prix"      Les Pas Gourmands                            

 

 

Paris 9e

 

 

 

 

La Régalade Conservatoire

 

On se régale rue Saint Honoré, on se régale à Monsouris, on se régale .. Conservatoire! Ce pourrait être une publicité pour la déclinaison des restaurants "Régalade" aux quatre coins de Paris. Ces quelques ouvertures ne sont pas à rapprocher d'un concept "chaîne", plus enclin à se soucier de rentabilité que de gastronomie. Fort heureusement, Bruno Doucet, nous préserve bien de cela et décline ses succès sans rien renier de ses exigences bistronomiques: qualité, produit.

Alors, Régalade!? Et bien oui, plutôt.

 

Lire la suite..

 


Louis

Paris est une fête ! Oh oui Paris est une fête et le sera encore demain et après-demain. Ernest l’avait bien compris et ce n’est pas une servile troupe de barbares idolâtres qui y changera quelque chose.

Cette fête, comment ne pas la ressentir lorsqu’au détour d’une rue anonyme, on a la chance de débusquer, presque au débotté, l’une de ces nouvelles échoppes si inventives qui éclosent çà et là. Tombé-là donc presque par hasard, au gré de quelques échos encore timides, nous avons découvert l’un des futurs grands de la cuisine française, au rang à n’en pas douter des Benallal Akrame et David Toutain…

 C’est que l’on a ressenti en découvrant la cuisine du chef Stéphane Pitré et son restaurant éponyme « Louis - Stéphane Pitré ». Bien sûr, passé chez Senderens, Stéphane Pitré n’est pas ce que l’on appelle un premier venu. Le Gault & Millau ne s’y est du reste pas trompé puisqu’il lui a accordé début 2015 sa prestigieuse dotation. Mais enfin nous étions loin de nous attendre à être autant bluffés lorsque nous avons passé les portes de cette nouvelle table.

Lire la suite..

 


Le Muselet

 

Entrée interdite aux ripailleurs. La fouille des sacs est obligatoire, la direction de l'établissement ne saurait tolérer saucissons d'agrément, fromage de tête dans la poche ou autre cocotte de sanglier sauce vin rouge dissimulée dans une valise. Les trois gourmands vous auront prévenus ..

Eh oui! Quand Le Muselet lance un nouveau concept "bar - restaurant à champagne ", on ne peut s'attendre à du Gourmand pur et dur, à du carnassier version repas chasseur où la viande juste bleue disputerait l'adjectif écarlate au vin forcément tannique..
Pourquoi!? A cause des bulles!

Lire la suite..

 


L'Atelier Rodier 

 

Sans prétention aucune, quand les trois Gourmands recommandent une table et lui attribuent les 3G il est rare que les aficionados du site aient à s’en plaindre. Cela sera à coup sûr encore une fois le cas avec l’Atelier Rodier tant ce restaurant nous a enthousiasmés par la qualité de sa cuisine et le brio de ses compositions de saison. Le pari est d’ailleurs tenu avec les amateurs de bistronomie qui s’y rendront et voudront vérifier par eux-mêmes l’excellence du lieu !

Avouez-le les photos que vous n’avez pas pu vous empêcher de regarder avant de lire la critique parlent d’elles-mêmes et vous ont, à n’en pas douter, déjà mis l’eau à la bouche….

Tout cela nous le devons au talent du chef Santiago Torrijos qui, par sa cuisine inventive, recherchée et appliquée, a su ravir nos papilles. Le menu « Découverte & Dégustation » à 59 € était, il est vrai, un peu au-dessus du plafond de 50 € que nous avons fixé pour les restaurants critiqués et qui constitue une des plus-values du site (un peu d’autopromotion ne fait jamais de mal ….). Cependant, même s’il y eu débat ce soir-là entre nous pour savoir si nous devions franchir ce seuil, pour tout dire, vu la quantité et la qualité des plats que nous avons dégustés (pas moins de six sans compter le fromage !) le rapport qualité/prix du lieu est resté exceptionnel.

Le maquereau mariné voile acidulé de framboise tagliatelle de courgette au basilic a été pour nous une très belle entrée en matière, surtout pour le dressage implacable de l’assiette. La tagliatelle de sèche haricot coco, compotée de chorizo à l’origan et poivron rouge croquant était loin d’être en reste puisque, bien que moins graphique, cette seconde entrée n’en était que plus savoureuse. La truite saumonée, condiment de pêche, mitonné de petits pois et de perles de japon aux amandes fraîches, avait tout d’un grand plat par sa fraîcheur, son originalité et le travail d’orfèvre fourni dans l’assiette. Et que dire du Cabillaud à l’unilatéral (parfaitement cuit avec sa peau croquante) accompagné de salicorne et de ses fèves enfouies sous son lit de « terre » ! Sur ce dernier point si le chef nous a fait promettre de garder la recette de ladite « terre », promesse naturellement tenue, nous pouvons vous l’assurer c’est étonnant et surtout très bon.

     

Et nous n’avons pas encore parlé de la viande, à savoir la pièce de bœuf poêlée, pressé de pommes de terre confites au beurre d’algues, cerise et marmelade de gingembre et citron. Certainement un des plus beaux plats que nous ayons dégustés cette année, et quel goût, rien que d’y penser on a envie de retourner illico à l’Atelier pour demander au chef qu’il nous en serve un nouveau ! (la photo se passe d’ailleurs de commentaires….).

Le fromage nous a également bluffé dans la mesure où, et c’est suffisamment rare pour être souligné, le chef ne se contente pas d’apporter un plateau mais fait un véritable plat du fromage du jour et des condiments qu’il y associe (le soir ou non sommes venues une excellent tome de brebis).

Enfin, la fraise de pays à la vanille de Tahiti et à l’huile d’olive Arbequina biscuit pistache sorbet concombre rafraîchi à la menthe a clos notre festin en beauté.

Ce fut donc un vrai plaisir de partager une telle cuisine et après toutes ces louanges, pas besoin d’en dire plus, ce sont les 3G assurés. Comme le dirais certains de nos grands cuisiniers télévisuels, Santiago Torrijos est un candidat, pardon un Chef, qui a tout compris. Vous êtes prévenus vous pouvez y courir aveuglément car, foi de Trois Gourmands, les plats de l’Atelier Rodier sont aussi beaux que bons, pari tenu !

Adresse: 17 rue Rodier, Paris 9ème

Note des 3 Gourmands: 3 Gourmands

Tel: 01 53 20 94 90

Site web: www.latelier-rodier.com

 

 


Jean   :             

 

 Un sans faute. On ne peut anticiper le moment qui nous fera dire: c'est un sans faute, malgré les bonnes critiques et la lecture du menu. Et bien en sortant de chez Jean, ou plutôt quand le serveur nous versait un bon armagnac en fin de repas, nous savions tous 3 que Jean serait gratifié du "Triple gourmand".

C'est simple de parler de Jean: ce restaurant a le confort d'une auberge bourgeoise de province, les sièges sont confortables, les tables sont larges et spacieuses, le service est efficace et chaleureux. L'entrée de saint jacques, butternut, et couteaux grillés est superbe, le plat nous régale de  belles noix de veau à la cuisson impeccable. Enfin le dessert en poires légères ponctue cette leçon autour du menu du marché.

 

     

 

Prix par personne

 52e

Entrée

 8,1/10

Carte des vins

 8,3/10

Plat

 8,6/10

Décoration

 8,5/10

Dessert

 7,8/10

Service

 7,8/10

Rapport qualité/prix

 8/10

Présentation des mets

 7,8/10

Note Globale

 8.9/10

       

Jean

Adresse: 8 rue Saint-Lazarre, 75009 Paris

Tél: 01 48 78 62 73