Trois Gourmands.fr

 

    Accueil      Les Trois Gourmands      Les Gourmands "Qualité/prix"      Les Pas Gourmands                            

 

 

Paris 8e

 

 

Le Boudoir

 

 

La philosophie de ce boudoir n’a rien à voir avec celle du Marquis de Sade – et c’est heureux – mais elle est ici passionnément épicurienne. Les deux zélateurs de la gourmandise qui orchestrent cette ronde auberge sont Arnaud Nicolas et Stéphane Dufau.

 Arnaud Nicolas fut couronné, je dis bien couronné, Meilleur Ouvrier de France en charcuterie en 2003 à l’âge de 24 ans et il est passé dans de très illustres maisons comme le Louis XV de Ducasse à Monaco.

 Stéphane Dufau dans la salle parle de ses produits comme s’ils étaient ses enfants, de ses vins comme s’ils étaient son sang, un bonheur de voir un tel enthousiasme et une explication logique à la qualité si juste de cette table.

 Regardés de travers dans la voisine rue Montaigne, ici, les boudins sont à l’honneur. Ici le pâté en croute est magnifique et aérien. Ici le soufflé au chocolat est coiffé et majestueux. La passion des petits producteurs et du travail bien fait, sans esbroufe. Nous aimons beaucoup ce parti pris.

Lire la suite..

 


Mini-palais

 

Paris s'est vidé, des touristes se pressent sur l'avenue des Champs-Élysées, des femmes voilées y ont les bras encombrés d'articles luxueux vite achetés vite oubliés … on fuit … l'agréable soirée d'été qui se présente est chargée de moiteur, il vient de pleuvoir, on a des envies de fraîcheur, d'espace intime et voluptueux … alors on marche, le pas léger, le but incertain. Déjà, la nuit scintille des signes de notre lâcher prise ... ce soir, je prendrais un whisky glace, les filles seront belles à croquer..

Avant? Avant, les 3G ont testé un bien bel endroit … chic et branché! Ces deux adjectifs accompagnent généralement assez mal la cuisine des lieux, et pourtant, le mini-palais nous fera la démonstration que l'on peut proposer des plats de qualité dans un cadre extraordinaire.

Lire la suite..

 


Bar Le passage - Senderens

    

Nous voici dans l’univers du mythique Alain Senderens, dans son « bar ».  La salle est très soignée, chaude et confortable et fait en effet penser à un bar, plutôt haut de gamme et où il est possible de prendre un repas, avec une vue sur la Place de La Madeleine. Toutefois, les vedettes de ce bar ne sont pas les cocktails (ni même les Trois Gourmands le soir en question) mais l’excellente cuisine de Jérôme Banctel, ancien du Crillon et de l’Ambroisie, notamment, qui dirige avec brio les cuisines du Bar et du Restaurant d’Alain Senderens.

Le menu est en formule « carte blanche » et à un prix impressionnant de 39 euros (oui, le soir), rare rapport qualité/prix pour les Trois Gourmands qui écument les tortorants parisiens depuis presque 4 ans. La formule carte blanche est amusante mais en général la surprise a surtout lieu quand le plat arrive, après une description est en général présentée, là tous les plats sont affublés de l’épithète « surprise ». La surprise est excellente à chaque fois mais n’avoir aucune description des assiettes est un peu frustrant même si cela oblige à un travail de rétroingénierie plutôt amusant.

L’amuse-bouche est excellent, une crème de pain, consistance très juste et riche et goût de pain grillé stupéfiant, vraiment le pain dans tous ses états.

Le foie gras surprise qui suit est maison manifestement, très bon, en belle portion et accompagné d’une compote de pommes et d’une purée de quetsches.

La deuxième entrée, qui est plutôt un premier plat, le saumon surprise, révèle un beau jeu de cuisson, apparence crue tout en étant moelleusement cuit, façon ballottine, avec une soupe tiède d’asperge et une brunoise de poivrons et de courgettes.

Le plat est très gourmand quoique manquant légèrement d’originalité, rôti de veau braisé au miel avec un excellent jus et un assortiment de légumes et champignons poêlés.

Belle conclusion avec une belle pêche au sirop farcie avec une crème de citron, relevée d’un brin de cannelle et coiffée d’une tuile de spéculoos, accompagnée d’une glace de crème.

La note parfaite de Trois Gourmands a été attribuée par un des Gourmands, presque attribuée par un deuxième mais pas par le troisième, donc Deux Gourmands ont finalement été décernés, très mérités.  L’absence de narration sur les mets, le fait que la carte blanche ne suivait en réalité pas vraiment le choix du vin, et un très léger manque d’originalité sont les éléments qui faisaient défaut pour que cette table obtienne notre meilleure note.  Mais ne nous y trompons pas, cette table est excellente, pas chère et nous y bourlinguerons encore avec grand plaisir.

 

Adresse: 9 place de la Madeleine, Paris 8ème

Note des 3 Gourmands: 2 Gourmands

Tel: 01 42 65 56 66

Site web: www.senderens.fr

 


Makoto Aoki :

 

 

    Entrée remarquable: la salade de légumes cuits

    Plat: poisson vapeur de qualité

    Dessert: baba au rhum médiocre

 

 

     

 

Prix par personne

 40e

Entrée

 8,5/10

Carte des vins

 7/10

Plat

 6,8/10

Décoration

 5/10

Dessert

 4,6/10

Service

 5/10

Rapport qualité/prix

 6,3/10

Présentation des mets

 7/10

Note Globale

 7/10

        19 rue Jean Mermoz, Paris 8e

        Tel: 01 43 59 29 24

        Note des 3 Gourmands: sans Gourmand