Trois Gourmands.fr

 

    Accueil      Les Trois Gourmands      Les Gourmands "Qualité/prix"      Les Pas Gourmands                            

 

 

 

Mensae

Orphelin d'une critique des Trois Gourmands, le 19ème arrondissement a enfin reçu la visite des trois gonzes à l'appétit et au palais affûtés. Pour justifier cette expédition loin de nos bergeries respectives autant dire qu'il ne s'agissait pas de jouer à touche-pipi en cuisine, et à Mensae le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils maîtrisent leur sujet.

Après un rafraîchissement dans la mythique guinguette post-bobo Rosa Bonheur, nous nous perdons dans des rues plus désertes les unes que les autres, pour arriver dans un beau restaurant, spacieux, clair et assez confortable.  Ad mensam consistere à Mensae amène ça: un pur moment de bonheur gourmand.

Mensae, c'est l'entreprise de deux jeunes talents, Thibault Sombardier et Kevin D'Andréa, respectivement finaliste de Top Chef 2014 et finaliste de Top Chef 2015, pas des manchots les mecs. Kevin nous explique que la raison d'être de Mensae et d'être dans la plus pure et plus belle tradition française mais en allégeant ce qui peut l'être, c'est une belle vocation et parfaitement accomplie.

Nous commençons par partager des cuisses de grenouille, la vache, ces cuisses de grenouilles-là sont vraiment succulentes, charnues et super fraîches.

Après cette entrée en matière autour du partage, nos premiers mets sont posés sur notre table carré, comme suit, velouté de châtaignes au foie gras et sot-l'y-laisse, pâté de cèpes chaud aux sucs d’agaric, et poireaux vinaigrette avec cromesquis de pied de veau. Tout ça est très agréable, vraiment, avec une attention particulière pour les poireaux vinaigrette qui sont sublimes et le velouté qui est gourmand et efficace avec son mélange de textures enthousiasmant. Le pâté de cèpes quant à lui est peut-être un peu effacé, un peu timoré, manque de peps.

Le clou de la soirée, bercée par un vieux Carignan 2012 Mas d'Amil, se dévoile sous nos yeux, trois plats qui, comment dire, déglinguent. La sole meunière est d'une justesse dans la cuisson, l'aspect et l'assaisonnement qui laisse rêveur, la volaille (des Landes) rôtie sauce poulette au vin jaune avec ses légumes d’automne est invraisemblable, parfaite,  et la hampe avec sa mousse de polenta est divine et très astucieuse avec sa polenta allégée en texture mais explosive en bouche.

Les desserts, fondant au chocolat d'une part et poires au sirop avec mousse de lait fermenté et caramel au beurre salé d'autre part, ne sont pas en reste mais pas au niveau des plats tout de même.

Cette magnifique prestation est étiquetée à 36 euros, des tables comme ça, tu m'en colles une à Montparnasse et je m'y installe!

baba, figues rôties…

 

Prix par personne

 36e

Entrée

 7,5/10

Carte des vins

 7,5/10

Plat

 8,5/10

Décoration

 7/10

Dessert

 8/10

Service

 7,5/10

Rapport qualité/prix

 8,5/10

Présentation des mets

 8/10

Note Globale

 8/10

 

Adresse: 23, rue Mélingue, Paris 19ème

Note des 3 Gourmands: Deux Gourmands

Tel: 01 53 19 80 98

Site web: www.mensae-restaurant.com