Trois Gourmands.fr

 

    Accueil      Les Trois Gourmands      Les Gourmands "Qualité/prix"      Les Pas Gourmands                            

 

 

 

Les Fables de la Fontaine

Par la rumeur alléchés les Trois Gourmands ont pris pour cible mensuelle une table étoilée dans un quartier où les trois bougres ont fait leurs débuts ripailleurs.

 Table établie et connue de la Rue Saint-Do, mais, et c’est là que ça nous titille, un nouveau capitaine au gouvernail de ce navire gastronomique où l’arête met la misère à l’os. Julia Sedefdjian, autant te dire qu’elle a soufflé ses 21 bougies en décembre et dans la foulée elle conserve l’étoile de son prédécesseur, rien que ça. On se souvient de ce que nous faisions au même âge… et merde.     

 Sur nos tabourets perchés, nous décidons de prendre le menu entrée plat dessert, histoire de samplé un peu plus qu’avec l’éternelle carte blanche. 

 Les trois entrées donnent l’impression de sortir de trois cuisines différentes, toutes délicieuses avec une mention spéciale au jaune d’œuf croustillant, poireaux croquants en vinaigrette d’algues, haddock cru et cuit, furieusement gourmand. Les huîtres sentinelles en gelée de concombre, pomme Granny Smith, citron et caviar, sont belles, originales mais manque légèrement de relief. Le foie gras poêlé, pommes coings, Chantilly au curry est top, très traditionnel en apparence mais étonnement contemporain et light.

 Pour les plats, l’os prend sa revanche sur les arêtes, nettement.  Les deux plats de poisson et notamment le maigre de ligne aux coquillages, émulsion de curry vert, chips et poudres d’échalotes, ne sont pas à la hauteur du filet mignon de veau en croûte d’amande, mousseline d’artichauts et erengui. Le plat de maigre est bien exécuté mais trop bistrotier, la surprise n’y est pas, le délire créatif en RTT, la rondeur gourmande dégonflée et les crustacés fades ramassés dans un coin de l’assiette se demandent comment ils ont été plantés là, comme une brochette de cagoles biturées dans un camp scout.  Le plat de filet mignon est quant à lui riche, gourmand, bien assaisonné, original, top, on aime.

 Le repas se termine sur une très bonne note, tous les desserts sont des classiques revisités assurément maîtrisés, notamment le soufflé banane, cœur coulant coco, glace vieux rhum et aussi le suprême d’orange, ganache chocolat, kumquat confit, sorbet orange sanguine.

 A l’exception des plats de poisson péchant par leur frigidité gourmande, ce menu à quelques 55/60 euros sans les vins offre un rapport prix qualité remarquable, we’ll be back.

 

 

Prix par personne

 55e

Entrée

 8/10

Carte des vins

 8,5/10

Plat

 7,5/10

Décoration

 8/10

Dessert

 8,5/10

Service

 8/10

Rapport qualité/prix

 9,1/10

Présentation des mets

 8/10

Note Globale

 8,7/10

 

Adresse: 131 rue Saint Dominique, 75007 Paris

Note des 3 Gourmands: Deux Gourmands

Tel: 01 44 18 37 55

Site web: www.lesfablesdelafontaine.net

 

 

 

 

131 rue Saint Dominique, 75007 Paris 131 rue Saint Dominique, 75007 Paris