Trois Gourmands.fr

 

    Accueil      Les Trois Gourmands      Les Gourmands "Qualité/prix"      Les Pas Gourmands                            

 

 

 

Porte 12 

 

Quel rapport existe t'il entre le restaurant gastronomique Porte 12 et un vieux jeu d'arcade Pack Man? Aucun, sauf à commencer ou finir votre soirée au Fantôme, bar atypique proposant à sa clientèle branchée, des jeux rétros: Street Fighter; fléchettes électroniques; baby foot; flippers; à 2 pas de la rue de la Messagerie et de notre restaurant du mois.

L'introduction de cet article se perdrait déjà dans des détours inutiles?! C'est exact! Mais comment retranscrire cette soirée haute en couleurs quand nos débats ont remis en question les fondements même de notre site. Attribuer 3 Gourmands; deux Gourmands, après tout ce bruit, difficile .. mais une chose est certaine: les Gourmands attribués ce soir sont SCHISMATIQUES! Gourmand versus Gourmet: quand l'art culinaire déplace l'assiette d'une table au centre d'un tableau; quand des cuisiniers tiennent en main des pinces à épiler plutôt que des hachoirs; quand le goût du beau égale le goût des choses .. bref quand 2 Gourmets affrontent un Gourmand; un PV des évènements s'impose:

Restaurant testé: Porte 12

Le lieu: un ancien atelier de lingerie, transformé subtilement en restaurant. Les références aux métiers et à l'esprit des lieux sont respectées: les luminaires en fil de cuivre, formant d'aériens corsets évoquent l'ancien et diffusent une lumière douce  et chaleureusement. L'espace entre les tables, la banquette cintrant la salle permettent une discussion feutrée, presque intime. La cuisine en dentelles elle-même semble s'inspirer de la couture fine. 

Le chef: Vincent Crépel, jeune chef trentenaire  originaire du Midi-Pyrénées et de l’Atlantique a fait ses gammes aux quatre coins du monde, sous la direction notamment du charismatique chef chinois André Chiang de l'éponyme restaurant ANDRE à Singapour.

Le menu: 65 euros pour 6 plats, pas de carte le soir.


 


Amuse bouches: le jaune d'oeuf truffé sur une petite tuile croustillante rectangulaire lance le repas, et nous ouvre l'appétit. Petite nourriture fragile mais forte en saveurs, tout comme cette peau de cabillaud grillée, perlée d'émulsions. Les présentations ont un graphisme contemporain assumé, l'esthétique épuré révèle l'essence des mets: travail et technique, fraicheur et minutie .. de minutie à minuscule, la dent ferme d'un gourmand a tranché dans le vif ou plutôt claqué dans le vide .. sonnant le glas du consensus!



Entrée 1: anguille fumée, petits pois frais, émulsion de mais
Les 2 Gourmets: la fraicheur des petits pois est soutenue par le fumée de l'anguille, l'association fonctionne bien. 
Le Gourmand: sans être désagréable, l'entrée n'apporte pas grand chose, et est dans l'ensemble assez fade.

Entrée 2: maquereau mariné dans du vinaigre, et saisi à la flamme, raviole à la vanille et crumble, poulpe et son tartare
Les 2 Gourmets: trilogie colorée et goûteuse, la vivacité des saveurs du maquereau contrebalance par la douceur de la raviole, le poulpe plus neutre apporte une touche de fraîcheur.
Le Gourmand: le tartare est agréable, moins la raviole; l'ensemble est chichiteux et fait craindre, de rester, bientôt, sur sa faim.
 


Plat1: cabillaud et son croustillant de persil, émulsion citronnée
Les 2 Gourmets: le cabillaud est parfaitement cuit, le croustillant donne une texture supplémentaire au plat, l'émulsion citronnée permet de structurer le tout.
Le Gourmand: Le cabillaud est bon, pas vraiment l'émulsion; le bilan à mi-parcours est assez mitigé, les assiettes sont assez roboratives et manquent de gourmandise.
 


Plat2: magret saisi, son gnocchi, émulsion d'oignons 
Les 2 Gourmets: on apprécie la déclinaison plus terroir, le magret juste rosée et le gnocchi. Petit bémol, l'unique plat de viande du menu dégustation manque un peu de générosité. On regrette la faible proportion de légumes laissés au profit de jeu de textures (émulsions, crumble ..).
Le Gourmand (éructant): "mais c'est pas GOURMAND!! Dans les Trois Gourmands, il y a quoi?! Gourmand! Bon, ben là, je ne me fais pas plaisir .. et il n'y a pas de sauce!", court silence sur assiette vide puis "Je mangerais bien un bon ris de veau!"

Dessert 1: déclinaison autour de la pomme, en tagliatelle et en sorbet
Dessert communément apprécié, simple sans l'être, sucré mais pas trop.



Dessert 2: chocolat grand cru et sorbet de betterave
Les 2 Gourmets: délicieux, le chocolat en mousse est sucré, amer et se marie très bien avec ce goût terreux du sorbet de betterave
Le Gourmand: le mélange ne fonctionne pas, le sorbet à la betterave est une drôle d'idée, juxtaposée à du chocolat sans consistance. 

Conclusions: techniquement irréprochable, Porte 12 pourra en dérouter plus d'un .. c'est bien pour cela, que nous vous recommandons d'y courir vous faire votre propre opinion! Quant aux Gourmands schismatiques, parions que la prochaine table saura refermer cette parenthèse.

 

Prix par personne

 65e

Entrée

 8/10

Carte des vins

 7/10

Plat

 7/10

Décoration

 8,5/10

Dessert

 7,5/10

Service

 7/10

Rapport qualité/prix

 7,5/10

Présentation des mets

 9/10

Note Globale

 7,5/10

 

Adresse: 12 rue de la Messagerie, Paris 10éme

Note des 3 Gourmands: 2 Gourmands

Tél: 01 42 46 22 64

Site web: www.porte12.com