Trois Gourmands.fr

 

    Accueil      Les Trois Gourmands      Les Gourmands "Qualité/prix"      Les Pas Gourmands                            

 

 

 

Les restaurants 3 Gourmands 

 

 

 

Restaurant H

 

Avec une simple lettre, le H  calligraphiée, on perçoit toute  l'élégance de notre restaurant du mois, le restaurant H.  Quand cette signature vient du second du restaurant Akrame, doublement étoilé en 2015, alors attention il y a du niveau et potentiellement un  3G à la clé!

Et nous n'avons pas été déçus ..

 Dans une rue calme et retirée, proche de la place des Vosges, se tient  le restaurant H. La salle, sans être spacieuse compte assez peu de tables, peut-être une quinzaine, et donne une impression d'espace et de confort, accentuée par la présence de canapés. La décoration, épurée, aux tons sombres, a puisé dans la collection photos des galeries "Yellowcorner", me permettant de diner face à 2 grands tétons (à lire au premier degré, les 2 gourmands n'étant pas affublés de qualificatifs si sexuellement explicites).

Lire la suite..

 


Louis

 

Paris est une fête ! Oh oui Paris est une fête et le sera encore demain et après-demain. Ernest l’avait bien compris et ce n’est pas une servile troupe de barbares idolâtres qui y changera quelque chose.

Cette fête, comment ne pas la ressentir lorsqu’au détour d’une rue anonyme, on a la chance de débusquer, presque au débotté, l’une de ces nouvelles échoppes si inventives qui éclosent çà et là. Tombé-là donc presque par hasard, au gré de quelques échos encore timides, nous avons découvert l’un des futurs grands de la cuisine française, au rang à n’en pas douter des Benallal Akrame et David Toutain…

 C’est que l’on a ressenti en découvrant la cuisine du chef Stéphane Pitré et son restaurant éponyme « Louis - Stéphane Pitré ». Bien sûr, passé chez Senderens, Stéphane Pitré n’est pas ce que l’on appelle un premier venu. Le Gault & Millau ne s’y est du reste pas trompé puisqu’il lui a accordé début 2015 sa prestigieuse dotation. Mais enfin nous étions loin de nous attendre à être autant bluffés lorsque nous avons passé les portes de cette nouvelle table.

Lire la suite..

 


Clos Y

Nichi-Futsu kankei, 日仏関係, ou l’amitié franco-nippone, est à son point d’orgue au Clos Y, trois cents ans après que Tsunenaga Hasekura, un samouraï et ambassadeur japonais, en route vers Rome, ait fait escale pour quelques jours dans le sud de la France, fortuitement.
C’est assez fortuitement aussi que les Trois Gourmands, après une escale non fortuite aux Vendangeurs rue Stanislas, se sont réunis pour un soixantième restaurant au pied de la Tour Montparnasse, dans ce laboratoire de la gastronomie française magistralement orchestré par le chef Yoshitaka Ikeda et le maître de cérémonie Yuma Shigenaga.

La devise du restaurant fait la promesse d’un Japon au service de la gastronomie française et la réalisation est une véritable prouesse.

Lire la suite..

 


L'Atelier Rodier 

 

Sans prétention aucune, quand les trois Gourmands recommandent une table et lui attribuent les 3G il est rare que les aficionados du site aient à s’en plaindre. Cela sera à coup sûr encore une fois le cas avec l’Atelier Rodier tant ce restaurant nous a enthousiasmés par la qualité de sa cuisine et le brio de ses compositions de saison. Le pari est d’ailleurs tenu avec les amateurs de bistronomie qui s’y rendront et voudront vérifier par eux-mêmes l’excellence du lieu !

Avouez-le les photos que vous n’avez pas pu vous empêcher de regarder avant de lire la critique parlent d’elles-mêmes et vous ont, à n’en pas douter, déjà mis l’eau à la bouche….

Lire la suite..

 

 

 


Akrame :

                           

Véritable révélation de l'année 2011 pour les Trois Gourmands et troisième table à laquelle nous avons décerné Trois Gourmands. Niché discrètement rue Lauriston, cette petite rue commerçante du 16ème arrondissement, ce restaurant a récemment ouvert ses portes, au mois d’avril 2011. Il est assez facile de passer devant ce restaurant sans le remarquer tant la façade est sobre.

Nous avions pris le premier menu dégustation, composé de 4 plats et quatre amuse-bouche, à 50 euros (passé à 60 euros peu de temps après l’obtention de la première étoile Michelin début 2012). Au fond de cette petite salle sur des chaises hautes, nous avons été les témoins d’un prodige culinaire, rien de moins. Le premier amuse-bouche qui comprenait notamment un papier végétal à l’anguille fumée était très beau et très juste. Le deuxième amuse bouche  était une soupe de persillade à l’huitre avec du riz toasté, un vrai grand moment de bonheur.                                                                                                                               

 L’entrée était centrée sur un œuf mollet agrémenté de plusieurs touches sucrées et salées dont notamment un praliné léger, intitulé surprenant mais résultat délicieux. Les deux plats, l’un de joue de lotte avec une émulsion de gingembre et l’autre d’un quasi de veau savamment cuit étaient d’une grande originalité et vraiment gourmands. Enfin, deux desserts à base de truffe, l’un en crème et feuille fine de meringue à titre d’amuse-bouche très généreux, et l’autre en sorbet avec un chocolat noir amer. Nous étions déjà très impressionnés … à l’arrivé du café accompagné d’une ardoise recouverte de petits biscuits maisons regorgeant d’originalité et d’une plaque de chocolat maison dans sa feuille d’alu, nous étions absolument comblés, un grand merci et un grand bravo. Nous y retournons depuis et le bonheur des papilles est à chaque fois au rendez-vous. Il faut réserver pas mal à l’avance.

 

Prix par personne

 50e

Entrée

 9/10

Carte des vins

 8/10

Plat

 9/10

Décoration

 7/10

Dessert

 9/10

Service

 7/10

Rapport qualité/prix

 9/10

Présentation des mets

 9/10

Note Globale

 9/10

 

Adresse: 19 rue Lauriston, Paris 16ème                                                                        

Téléphone: 01 40 67 11 16

Site web: www.akrame.com 


1 Avis: Guy

bravo pour votre site
j ai pu constaté par moi même un de vos restaurants visités par les trois gourmands
c'était GÉNIAL
amicalement
 


Chez les anges  (nouvelle visite février 2013):

 

 

Un gourmand c'est quoi? Quelqu'un à l'appétit solide, au palet éduqué et ayant bien bourlingué, aimant le confort, les beaux vins, la surprise, la rondeur des ingrédients, la justesse des assemblages.

C'est précisément pour ça que les Trois Gourmands étaient voués à s'en payer une belle tranche à cette belle table du couple Lacipière. Chez les Anges est le premier restaurant à avoir conquis le Graal, en d'autres termes la note de trois gourmands. Nous avions alors testé un menu dégustation exceptionnel, notamment, entrée de pieds de mouton, œufs pochés et émulsion de raifort, plat de ris de veau caramélisé à tomber à la renverse, dessert de gelée de verveine, poire en sorbet et sablé breton. Tout est vraiment bien exécuté. Le cadre est confortable, très confortable, la carte des vins fait venir les larmes aux yeux et est tellement bien fournie qu'elle nécessiterait probablement 5 heures de lecture assidue. On y oublie l'heure, on s'y installe, on est bien. N'oublions pas, le plateau de fromage qui trône fièrement sur le bar de marbre près de l'entrée, il fait plaisir ce plateau, très plaisir, on se surprendrait presque à lui parler.

Pour un menu, entrée, plat, dessert, à 34 euros, c'est fort et devrait faire rougir moult restaurateurs.

Il y a eu de nombreuses récidives, avec les femmes des Gourmands, famille, amis, plus ou moins le même verdict chaque fois! La dernière visite nous a notamment régalé d'un roulé de sole aux épices tandoori avec coques, chicons et émulsion de citron vert, soufflé de fromage blanc sur soupes de pommes vertes au manzana.

            

                    

 

Prix par personne

 55e

Entrée

 8,6/10

Carte des vins

 8,6/10

Plat

 8,5/10

Décoration

 8,6/10

Dessert

 8,6/10

Service

 7,6/10

Rapport qualité/prix

 9/10

Présentation des mets

 8,5/10

Note Globale

 9/10

Adresse: 54 bd de la tour Maubourg, Paris 7                                                                        

Téléphone: 01 47 05 89 86

Site web: www.chezlesanges.com

 


Jean  :             

 

 

 Un sans faute. On ne peut anticiper le moment qui nous fera dire: c'est un sans faute, malgré les bonnes critiques et la lecture du menu. Et bien en sortant de chez Jean, ou plutôt quand le serveur nous versait un bon armagnac en fin de repas, nous savions tous 3 que Jean serait gratifié du "Triple gourmand".

C'est simple de parler de Jean: ce restaurant a le confort d'une auberge bourgeoise de province, les sièges sont confortables, les tables sont larges et spacieuses, le service est efficace et chaleureux. L'entrée de saint jacques, butternut, et couteaux grillés est superbe, le plat nous régale de  belles noix de veau à la cuisson impeccable. Enfin le dessert en poires légères ponctue cette leçon autour du menu du marché.

 

     

                             

Prix par personne

 52e

Entrée

 8,1/10

Carte des vins

 8,3/10

Plat

 8,6/10

Décoration

 8,5/10

Dessert

 7,8/10

Service

 7,8/10

Rapport qualité/prix

 8/10

Présentation des mets

 7,8/10

Note Globale

 8.9/10

       

Jean

Adresse: 8 rue Saint-Lazarre, 75009 Paris

Tél: 01 48 78 62 73